Historique

Les premières années de la Maison blanche, avec sa toiture en Eternit® (plaques de fibrociment) qui lui conférait un aspect léger et aérien.

de 1904 à 1994

1904 – 1906

Charles-Edouard Jeanneret suit l’enseignement de Charles L’Eplattenier à l’Ecole d’Arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, sa ville natale.

Construction de la Villa Fallet sous la supervision de l’architecte René Chapallaz.

1907 – 1908

Voyages en Italie et dans l’est de l’Europe. Projets des Villas Stotzer et Jaquemet signés conjointement avec René Chapallaz.

1908 – 1911

Stages chez les frères Perret (Paris), chez Peter Behrens (Berlin) et rencontres : Walter Gropius, Mies Van der Rohe, Adolf Loos.

1911

Découverte des Balkans : le célèbre Voyage d’Orient.

1912

Charles-Edouard Jeanneret ouvre son propre bureau d’architecture; construction de la Maison blanche.

1919

La famille Jeanneret quitte la maison, qui est mise en vente. Plusieurs propriétaires s’y succéderont au cours du siècle. Pour l’essentiel, l’architecture des lieux est préservée, mais la couverture en Eternit® est remplacée par de la tuile; le jardin et sa Chambre d’été sont fortement remaniés.

1979

La Maison blanche est classée monument historique par le Canton.

1994

Restauration de l’enveloppe du bâtiment: la maison est reconnue d’intérêt national par la Confédération.

La couverture en tuile posée dans les années 1940 subsistera jusqu'en 2004.

de 2000 à aujourd’hui…

2000

Création de l’Association Maison blanche. Achat de la maison, recherche de fonds pour la restauration.

2003

Publication de l’étude préparatoire à la restauration.

2004

Début des travaux de restauration.

2005

Inauguration de la Maison blanche restaurée.

2006

Obtention par Martine Voumard, membre du comité de l’Association Maison blanche, du Prix du Patrimoine décerné par la Fondation et Association pour le Patrimoine culturel romand : « cette récompense est remise à des personnes physiques ou morales qui se sont dévouées d’une manière désintéressée à la sauvegarde d’un aspect du patrimoine de Suisse romande. »

2007

Inauguration du piano de la mère de Le Corbusier, retrouvé et racheté par l’Association Maison blanche. Charles-Edouard Jeanneret l’avait dessiné et commandé chez Ibach (Allemagne).

Parution en trois versions (français, allemand et anglais) de l’ouvrage Charles-Edouard Jeanneret / Le Corbusier: Maison blanche , Histoire et restauration de la villa Jeanneret-Perret 1912-2005 / éd. par Klaus Spechtenhauser et Arthur Rüegg

2008

Obtention du Prix de la Conservation du Patrimoine décerné par la Conférence suisse de Conservatrices et conservateurs des monuments CSCM pour la restauration attentive et l’ouverture au public de la première oeuvre de Charles-Edouard Jeanneret, futur Le Corbusier.

2010

La Chaux-de-Fonds – Chandigarh – Brasilia, Colloque international organisé par le comité de l’Association Maison blanche et la section d’histoire de l’art de l’université de Lausanne.

2012

Festivités autour du Centenaire de la Maison blanche et des 125 ans de Le Corbusier

2015

L’Association Maison blanche célèbre ses 15 ans d’existence

2017

L’Association Maison blanche est lauréate du Prix Doron pour son engagement dans la préservation et la réhabilitation d’un monument classé d’importance nationale en 1994, et qui, depuis 2005, en assume le rayonnement, non seulement comme patrimoine architectural, mais aussi comme lieu culturel.

2018

Deuxième phase des travaux de restauration et de conservation de la Maison blanche

2019

La Maison blanche est une étape de l’Itinéraire culturel européen Destinations Le Corbusier : promenades architecturales nouvellement certifié par les membres de l’Accord Partiel Elargi (APE) du Conseil de l’Europe.

2020

L’Association Maison blanche a 20 ans d’existence !