Lézard en bronze

CHF 390.-

LE LÉZARD DE LA MAISON BLANCHE

Forgé par un condisciple de Le Corbusier à l’Ecole d’art appliqués de La Chaux-de-Fonds, l’original de ce lézard tient lieu de poignée pour la porte d’entrée en fibrociment de la Maison blanche ; trace de sa formation Art nouveau régionaliste, l’architecte l’oppose, par sa forme organique, au hublot de paquebot, future métaphore de la machine à habiter.

Les 100 lézards de la première série, initiée en 2007, ont trouvé preneur en quelques années : d’aucuns ont installé leur exemplaire sur la porte de leur maison ; d’autres l’ont fixé sur un meuble ou scellé sur un coffre, tandis qu’ailleurs il trône sur un bureau ou dans une vitrine ; depuis, certains regrettent amèrement d’avoir raté l’occasion de se procurer l’un de ces objets.

Pour le vingtième anniversaire de la création de l’Association Maison blanche, son comité a décidé de mettre en vente une nouvelle série de lézards spéciale 20e qui sera disponible au fur et à mesure de la cadence de fabrication.

Ces beaux objets reproduits à l’échelle réelle (soit env. 20 cm) sont créés avec minutie en différentes étapes par les artisans de la Fonderie de cloches Blondeau, à La Chaux-de-Fonds. Chaque lézard est unique : une fois le bronze coulé dans son moule en sable, selon le même procédé que pour la fabrication des cloches, l’objet est sablé pour uniformiser sa texture, puis il est oxydé pour obtenir une belle patine.

Les lézards sont ensuite transportés chez MagneticLab sàrl, à La Chaux-deFonds également, pour y recevoir leur « tatouage » : chaque lézard porte un numéro, ainsi que la mention de la deuxième série.

Enfin, après un dernier lustrage, ils sont conditionnés dans de très belles boîtes en mousse anthracite, conçues par l’artiste peintre et graphiste Pascal Bourquin et réalisées par l’entreprise CDF Emballages SA.

L’heureux propriétaire d’un lézard détiendra ainsi un objet entièrement chaux-de-fonnier !