La réhabilitation du téléphérique du Salève de Maurice Braillard

23.10.2021, 19h00


Réhabilitation des gares haute et basse du téléphérique du Salève, Haute-Savoie, France

Le téléphérique du Salève, construit en 1932, est l’une des oeuvres majeures de l’architecte Maurice Braillard. Pour autant, cet édifice est resté inachevé, l’hôtel adossé au Mont Salève qui complétait le projet ne verra jamais le jour, la construction la plus significative en éperon sur le vide n’est pas terminée est reste inhabitée. Aujourd’hui, la gare haute du téléphérique du Salève se trouve encombrée de constructions hétéroclites qui perturbent la lisibilité du bâtiment-pont surmonté d’une salle panoramique. L’un des objectifs du projet de réhabilitation est de remettre en évidence l’ouvrage de Maurice Braillard tel qu’il nous est parvenu en procédant par soustraction des différentes interventions ultérieures. La situation exceptionnelle de la salle haute invite à y placer le restaurant, afin que ce point phare du projet de Braillard retrouve sa vocation. Les constructions nouvelles permettent de compléter et de desservir les différents niveaux de la construction historique, la galerie panoramique et la terrasse, afin d’y accueillir le public.

L’autre axe majeur de la réhabilitation porte sur la relation entre l’architecture et le paysage, qui a considérablement évolué depuis la construction : les arbres s’étant développés, les vues perspectives depuis le site ont pour partie disparu; il s’agit, dans le cadre de la directive paysage, de dégager les points de vue vers le bassin Lémanique, le Mont Blanc, les Voirons et de retrouver les prairies et terrasses en belvédère…

Prix des places : membres de l’Association Maison blanche : CHF 10.- / non-membres CHF 15.-

Etudiants gratuits

Nombre de places limité.

Réservations par courriel :